La bientraitance : un concept institutionnel  à promouvoir

Dans les métiers de l’aide à la personne, nous nous préoccupons souvent de ce qu’il ne faut pas faire : la lutte contre toutes les formes de violence s’est inscrite dans cette logique. Pour aller plus loin dans la révision de nos modes d’action, nous pouvons aussi nous interroger sur de meilleures façons de « traiter bien » les personnes accueillies, dans le respect des valeurs affirmées dans la Loi dite de Rénovation de l’Action Sociale et Médico-Sociale (2 janvier 2002), dans le Plan Philippe BAS et les préconisations de l’ANESM.

Public visé 

Ce programme s’adresse à des équipes des secteurs social, médico-social, sanitaire, de la petite enfance et scolaire désireuses de promouvoir la bientraitance dans leur établissement ou service ou de répondre aux obligations légales. Il est souhaitable que des cadres de l'institution participent à cette formation.

Pré-requis : A partir du niveau 3.

Objectifs de la formation

  • Explorer le concept de bientraitance dans ses aspects pragmatiques, en relation avec la loi, les règles institutionnelles, la déontologie de chaque profession, et l’éthique relationnelle.
  • Construire une culture commune au sein de l'établissement ou du service.
  • Poursuivre une démarche de bientraitance à l'égard de tous.

Contenu pédagogique

  • Travail sur les représentations du concept de bientraitance.
  • Définir le terme afin qu’il fasse sens pour tous dans l’équipe.
  • Identifier les besoins des personnes accueillies, de leur famille, mais également des professionnels.
  • Enquête auprès des usagers, des familles, de l’employeur, des partenaires sur leurs représentations de la bientraitance.
  • Identifier les outils déjà utilisés dans l’institution pour tendre vers la bientraitance.
  • Construction de nouveaux outils à mettre en place individuellement et collectivement pour aller plus loin.

Modalités pédagogiques : L'utilisation de techniques métaphoriques nous permettra d'approcher les représentations de chacun. Des travaux de groupe seront proposés ainsi qu'un travail d'enquêtes auprès des usagers et leur famille. Des études de situations permettront d'approfondir les apports théoriques. Un document de synthèse de tous les travaux sera remis aux participants et à la direction de l'établissement.

Evaluation : L’évaluation de la formation s’effectue à deux niveaux. Une évaluation des connaissances est faite en début et fin de formation à partir d'un document rempli par chaque participant. Une fiche de satisfaction est remise aux stagiaires à la fin de la dernière journée de formation et remplie de manière anonyme. L’organisme de formation s’engage à en effectuer une synthèse et la transmet à l’institution. Une évaluation à « froid » sera envoyée à tous ainsi qu'à la direction de l'établissement.

Une fiche pédagogique détaillée sera envoyée systématiquement aux personnes ou institutions intéressées par cette formation.

Lieu

A la demande d'une institution - dans ses locaux.

Durée

4 jours.

Coût

910 € par jour – Frais en sus.

Formatrices 
Catherine VASSELIER-NOVELLI - Muriel GONICHE - Aurélie MILLET